Emeline, la benjamine de l’équipe

Douce et nature, Emeline est l’atout fraicheur de la boutique…

Elle partage son temps entre Evreux et l’univers de la mariée et du cocktail et Paris où  elle poursuit un cycle de formation à l’école de Stylisme Mode Estah. Dans cette école familiale ou l’on apprend le stylisme et se destine à seconder les plus grands créateurs de la place parisienne, Emeline se nourrie quotidiennement des nouvelles tendances de la mode et en fait profiter toutes les clientes de Claire Duguey.

Organisée et structurée, Emeline apporte de la stabilité dans l’atelier. Cette rigueur rassure toutes les mariées stressées à  l’idée de ne pas trouver la robe qui correspond à leurs rêves. « Ce qui me plait dans ce métier, c’est d’accompagner la mariée dans tout  le cycle de mise en beauté. Ainsi, entre le premier essayage ou la mariée indécise se demande si elle peut me faire confiance jusqu’à l’essayage final ou une larme d’émotion coule chez cette même cliente, nous avons ensemble vécu de grands moments de complicité, parfois de doutes et prises de décision… »

De part sa double compétence de conseil- vente, relation client et travail des matières en atelier, Emeline, afin d’être certaine d’être, pour la citer « irréprochable », s’attache à suivre la confection de la robe «  du choix jusqu’à la livraison finale». Entre le suivi de la commande, la transformation et mise à la taille, les essaies de longueurs, l’accessoirisassions et les derniers repassages, la robe suit quantité d’étapes avec pour seul objectif : le bonheur de voir une mariée heureuse bien dans tenue…
Son secret : « elle ne vend pas une robe, elle fait en sorte que vous soyez la plus belle et heureuse pour le jour J… Son job, votre mise en beauté.

Chaque nouvelle cliente est pour Emeline une nouvelle aventure. À chaque aventure son lot de souvenirs. Ainsi, dans ses premières semaines chez Claire, Emeline n’oubliera jamais cette cliente très stressées à l’idée de se dévoiler. Encore ronde, elle sortait d’une période de très forte perte de poids et était obnubilée par son apparence physique.  Quelle joie dans en fin d’essayage lorsque la bonne robe fut trouvée, que ses atouts charmes ce cette cliente furent mis en valeur, que les complexes furent effacés. C’est aussi l’une des forces d’Emeline, savoir proposer une coupe de robe adaptée à la morphologie du corps de la mariée.

Si aujourd’hui Emeline devait se marier, c’est sans hésiter qu’elle choisirait la robe fourreau « Bérangère » de Cymbeline… Une robe, longue, fine, sobre, épurée, une robe à son image…